ils mangeaient à une table longue et riche – Virgil Mazilescu

ils mangeaient à une table longue et riche
comme il est
de coutume par nos côtés levantines et
je peux dire qu’ils m’ont accueilli d’un trouble
salut
comment ne pas m’accueillir d’un trouble salut
ils mangeaient
que voulez-vous qu’ils fassent
mais plus tard ils m’ont enveloppé dans un journal
et distraits ils m’ont fourvoyé en pleine mer
que voulez-vous qu’ils en fassent
ils ont rêvé trois jours et quatre nuits
des îles aux belles épouses
et les épouses c’est connu sont pareilles que l’âme
mais plus tard ils m’ont trouvé dans le ventre du poisson
ils fendaient l’un après l’autre les ventres des poissons en me cherchant

que voulez-vous qu’ils en fassent
les amis

*

Du volume poésies – 1968

traduit du roumain par Tudor Miricã

*

lisez l’original en roumain :

http://wp.me/p1wz5y-2O

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Virgil Mazilescu

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s