Aura – Ioan Alexandru

On manque de pyramides dans les Carpates
Les babylones  ne poussent non plus d’emblée
Nos terres dans ce monde s’accommodent
De temps en temps d’une tête sanctifiée
 
Dans l’âme sanctuaire si ornée
De toute la splendeur des jours d’été
Et  quand la face ici est dévastée
Une larme viendra la sanctifier
 
Son aura sur le Voronetz s’étend
Sur les œufs peints à Pâques et les parures
Depuis les portes dans les cieux glissant
Les cieux glissant parmi les sépultures …
*
traduit du roumain par Cindrel Lupe
*
lisez l’original en roumain :
 

http://wp.me/p1wz5y-4d

*

Monastère de VORONETZ - Bucovina, ROUMANIE

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Ioan Alexandru

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s