Acte de présence – Adrian Erbiceanu

Il n’y a pierre qu’on ne puisse renverser
Et toute vague se brise sur le littoral !
La lumière enfermée dans un cristal
Sera certainement, un jour, délivrée.
 
D’ombres on ne saurait faire un piédestal
Pas même pour une fleur ! Mais cette ombre vous révèle
Au monde tel que vous êtes… La lumière, rien qu’elle
Vous rend juste à vos faits et gestes, égal.
 
La seule illusion ronge, vorace et goulue…
Juste paraît injuste et tors – régulier.
La bêtise a pour servant l’homme sensé.
Entre les craques, quand Vérité garde bouche cousue,
 
L’espérance garde les mains jointes, à coeur fendre.
Sous les ans, graines noires sont mûries par le temps…
Mais cet état, je ne l’accepte aucunement –
Le temps me manque, je n’entends pas attendre !…
*
traduit du roumain par Constantin Frosin.
lisez l’original en roumain :

http://wp.me/p1wz5y-7P

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Adrian Erbiceanu

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s