Depuis qu’on se connaît – Adrian Erbiceanu

Chaque fois lorsque tu doutes de toi-même
Le bitume de la ville, tu le comptes au pas,
Tu mets des grilles aux fenêtres de l’âme …
Ton ouragan intime un autre secouera,
 
Outrepassant les envies assez pures
Appauvrissant de ses astres, le haut
Où tu pensais aller à l’aventure,
Au-delà de la douleur arquant ton saut.
 
Depuis qu’on se connaît – demain, comme hier –
Nous vaguons vers des vastes horizons,
Du même inconnu continent premier …
L’instant n’est pas très voué aux leçons
 
Et comme entre contrastes nous oscillons
Bradons la vie, une autre faisant germer …
*
traduit du roumain par Cindrel Lupe.
lisez l’original en roumain :

http://wp.me/p1wz5y-8t

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Adrian Erbiceanu

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s