Svejk – Marin Sorescu

Avant de les prendre
La mort fait à ses recrues
Un bilan de santé très tatillon
Leur vérifie avec des martelets en bois
Les articulations des genoux,
Les fait dire 33,
Leur demande s’ils ont eu des molaires cariés
Et comment souhaitent-ils mourir :
Par le sabre ou par le cancer ?
 
A tous les questionnaires de la mort
Svejk répondit ainsi :
« Embrasse mon fion »
 
Après la réussite du bilan médical,
La mort les avise tous
De se présenter dans l’autre monde
Rasés de près
Et de la nourriture froide pour trois jours.
Là-bas elle leur donne de l’équipement et des fusils neufs,
Leur tient un discours
Sur les intérêts vitaux des morts
Et leur demande de se battre pour ça
Et leur demande de se battre pour ça
 
… Seulement le brave soldat Svejk
Assis de côté
Appuyé sur son fusil rouillé
Depuis même la première guerre mondiale,
Et à tout argument très pertinent
De la mort
Répond toujours invariablement
« Embrasse mon fion »
*
traduit du roumain par Cindrel Lupe.
lisez l’original en roumain :
http://wp.me/s1wz5y-597
 
Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Marin Sorescu

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s