Angle – Valeriu Pricină

Lent… Lentement, vers une pointe d’angle –
en gué serré creusé par une eau forte,
espace trempé de rouges pommes mortes,
air solide, provocateur, qui sangle…
 
Tard… Tardivement s’emmêlent les principes  –
éclatent sous semelles grenades aux gonds,
gros néoplasmes aux âmes de dragons,
fourmis de fer sur mes hanches s’agrippent…
 
Bientôt… Bientôt, la glaise en pépins transmute –
en haut les ombres ont perdu leur souche
et l’aurore au couchant se touche
sur des montagnes limées, restées comme des buttes…
 
Alors… Alors, par point à peine souvenu
comme lourds tétons je m’offrirai les yeux
en parvenant sentir sucer d’en eux
le rejeton d’un pauvre aveugle inconnu.
*
traduit du roumain par Tudor Mirică.
Lisez l’original en roumain :
http://wp.me/p1wz5y-bN
Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Valeriu Pricină

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s