Pieter de Roovere conduisant la pêche du saumon aux alentours de Dordrecht – Vasile Nicolescu

Une description personnelle du tableau
du peintre hollandais Aelbert Cuyp

*

 

Ils s’agitent les menus pêcheurs et tirent les filets
comme s’ils amenaient sur les berges la mer
ou dieu sait quel astre liquide ; la voile d’un bateau
s’écoule apathique dans l’eau ; couvrant le trait d’horizon
comme une mince peau de citron, le soleil découpe avec des lents mouvements
la silhouette du pêcheur à cheval, une plume rose au chapeau
regardant on ne sait où,
regardant insatiable,
regardant pensif – qu’est-ce qu’il en est de cette
vie qui se répète pareil à chaque coucher du soleil –
regardant curieux vers un point fixe
regardant tel que le chien vautré
près des deux saumons qui sont morts l’un sur l’autre
formant une croix, saumons les yeux cerclés de froid
et regardant vers le même point fixe …
*
du cycle « Salon hollandais » (1979)
*
traduit du roumain par Cindrel Lupe.

 

Lisez l’original en roumain :

http://wp.me/p1wz5y-dh

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Vasile Nicolescu

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s