Jusqu’à quand, jusqu’où – Grigore Hagiu

 
ah cette vieillesse
comment arrive-t’elle le soir
elle est l’obscurité même
trou noir
dedans tout y tombe
 
des fois tu as dans la tête
à la place du cerveau
le soyeux
le merveilleux
tout juste un morceau de couverture humide
dont on nettoie les couloirs des foyers
 
autre fois tu es le rêve seulement
qu’on a rêvé
en même temps que la lumière bleutée
et l’arôme de la brûlée
bénie résine
de sapin
 
jusqu’à quand
jusqu’où
le tout entre tout en trouvant
tu sauras encore te laisser ruminer
mi-arbre
mi-terre
 
que la sagesse dernière
qu’on t’a donnée
soit le tien tombeau même
de toi-même
par aucune vieille en pleurs connu
*
traduit du roumain par Cindrel Lupe.
*
Lisez l’original en roumain :

http://wp.me/p1wz5y-gQ

 
Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Grigore Hagiu

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s