Deux poésies – Mircea Ivănescu

Pâles étoiles

 

il y a tant d’années qu’il a écrit une nouvelle qui parle
d’une fille aux allures tranquilles – il l’accompagnait
la nuit chez elle sur le très large boulevard, si large
qu’en pleine ville, on voyait les étoiles au-dessus – (elles les
étoiles se retournaient – lui disait – tiens, aldébaran et si elle lui demandait
laquelle de tous ces éclairs était aldébaran
il répondait – n’importe. je crois qu’elle se taisait beaucoup.
des années plus tard ils m’ont dit que cette fille
dans la nouvelle était un être réel – et qui, justement,
était morte d’un cancer. par ailleurs j’avais su
que son récit n’était qu’une transcription. je crois
qu’il a voulu l’aimer). trop de temps
s’est écoulé depuis. maintenant, c’est un matin de pluie
sale, parmi ces maisons hautes et grises –
et je passe devant l’entrée de la demeure où lui, une nuit,
il y a une vie, lui baisa la main. il mourut
très vite après – elle, des années plus tard.
et je marche maintenant dans cette rue.

 

*

 

la nappe

 

la vie comme une nappe – voilà, nous sommes assis
et si on lève les yeux nous pourrions penser
qu’on voit à travers la brume déteinte qui s’insinue peu à peu
du dehors, ses cheveux – et après avoir regardé
pendant quelque temps le temps figé tout rond
dans le cercle d’en face, ses cheveux nous paraissent
tout aussi lumineux, que c’est beau,
rester à une table – de travail – et savoir
qu’on peut des fois lever le regard, et tu verras
la luminescence prenant la forme de l’être, qui juste
un instant, se tiendrait devant toi, mais la nappe
que si rarement, las, tu quittes du regard,
elle est le plan, la vie – (le plan, voire la table
des cartes, où on t’a marqué le chemin). et ton chemin
vers ce feu à la fumée continue, dont tu avais peur,
serpente son accomplissement – et sur la nappe
des cernes, traces de sel, lumière déteinte
et cet immense foisonnement du silence qui s’assoit
sur les yeux, les oreilles.
*
traduit du roumain par Cindrel Lupe.
*
Lisez les originaux en roumain :

http://wp.me/p1wz5y-gT

 
Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Mircea Ivănescu

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s