Intérieur – Carmen Pompey

 
Sur une cloison
dessiné
de sa propre main
cheveux blonds
toison
en vagues ondoyant
au-dessus du canapé
portrait inachevé
 
Sur un plateau
là un objet
qu’elle à oublié
et un carnet
de conversations
tout ce qu’ils écrivirent
en binôme
n’est pas bruyant
mais tout à fait vrai
 
Au plafond accroché
un Advent
couronne de sapin
au quatre bougies
hommage porté
à un sentiment
qui a pu changer
mais restera
toujours vivant
*
traduit du roumain par Cindrel Lupe.
*
Lisez l’original en roumain :

http://wp.me/p1wz5y-hp

 
Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Carmen Pompey

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s