Portrait – Geo Dumitrescu

Là,  je peindrai un grand tableau –
je veux m’en faire l’autoportrait.
Ici je dessinerai le cœur – une tête d’allumette,
ici, le cerveau – un appareil sacré et concret.
 
Quelque part sans doute y’aura le nez, puis la bouche
aucun sens que j’oublie les yeux – deux points d’interrogation,
ici bas dans l’angle je peindrai mes pensées –
une motte informe de linge d’une souillon.
 
La poitrine – une glace au poli rayé –
permettra de voir là-dedans
(entièrement inintéressant, en définitif),
là-haut, les sourcils esquisseront leur élan.
 
Deux ailes seront aussi forcément les oreilles,
le front plissé – une échelle vers l’infini,
les lèvres, en arc parfait, représenteront pour l’éternité
l’obsession rouge du baiser-utopie.
 
Un œil attentif pourra, enfin, apercevoir,
la cicatrice d’un trou sur l’os frontal,
ou dans l’amas des fournitures inutiles,
quelque chose de semblable à une montagne ou idéal …
 
*
traduit du roumain par Cindrel Lupe :
*
Lisez l’original en roumain :

http://wp.me/p1wz5y-jJ

 
Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Geo Dumitrescu

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s