Celui qui pense lui-même – Tudor Arghezi

Celui qui pense lui-même et attise la lumière
Créa une vie nouvelle par l’outil, homme en fer,
Cet être fût conçu par le rêve, cette machine,
Etonnamment plus forte que le bras et l’échine.
Avec elle tu laboures et sèmes la terre pugnace,
Une seule machine des hommes par milliers remplace
Des hauts fourneaux, étuves, moulins, des puits et scies,
Un fil en lumière, un tube en frénésie,
Une lampe porte la parole et en éther raconte
Que l’homme ce jour engendre la force depuis les contes
L’éloignement devient plus court qu’une seule foulée
Ta voix s’entend connue à des milliers de lieues.
Tu parles, au bout du monde, depuis ton logement
La seconde dépasse le siècle et se recourbe le temps :
Sur un bout de ficelle comme un cheveu se pince
L’éternité, l’infini, sur un bout de fil mince.
 
S’élève l’humain, le frêle, des ailes dans les nuages
Et de là nous amène des lois et témoignages.
Ou, il plonge dans l’abîme avec son heaume rond
Et gratte des océans les tréfonds,
Il passe par les brasiers, par les silex et glaces,
Parti dans la soirée, au matin il fait face,
Ni la flambée le brûle, ni l’endurcit le gel,
La terre est sa patrie et il la tresse au ciel.
Allume sa bouffarde chez lui, la braise qui reste
En sa bruyère est chaude, aux cimes de l’Everest,
Et la baguette cuite au four chez lui, douce et molle,
La goûtent les pingouins, toute fraîche, auprès du Pôle,
Enfin, le descendant de Prométhée, lui, l’homme,
A déchiffré l’énigme des énigmes, l’atome.
L’humanité il peut, au bout de quelques secondes,
La rajeunir ou mettre dans des abysses profonds.
 
Il est temps, serf en siècles, esclave du mal-être,
Toi, l’homme et mon frère, d’être ton propre maître.
*
traduit du roumain par Cindrel Lupe
*
Lisez l’original en roumain :

http://wp.me/p1wz5y-kp

 
Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Tudor Arghezi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s