Toussaint – George Coșbuc

A Neamț dans le couvent sacré
S’alignent au nom de Christ les Frères ;
La pensée droite et altière
ils chantent des versets du Psautier.
La Toussaint est une fête hors pair,
Et la coutume des anciens
C’est de boire en l’honneur des Saints –
La loi l’observent dûment les Pères.
 
Le corps du Christ rompt avec zèle
Papias l’abbé, ensuite, serein
Entame d’un tonneau ancien
Le sang de cette Loi nouvelle.
Le Diacre lit les sacrements,
Les Frères boivent et font honneur –
Que dure en siècles la splendeur
De chaque Saint séparément.
 
« – Dieu garde en Son tout Saint souci
Saint Seth » et glou et glou – «  Raymond ! »
Et encore glou ! Des saints Patrons
Des Martyres et tout ce’qui s’ensuit !
Et pour Celui né dans l’étable,
Pour Jésus Christ ils vont trinquer
Et pour le fils dit Timothée,
Et pour Pierre, Paul, Luc, tous ensemble.
 
Et même pour d’autres saintes figures
De Cappadoce, Anatolie –
Et quand leur verre fut sec, ils y
Trouvaient un saint dans la nature.
Mais pour éviter tout devers,
Ils boivent droitement et sagement :
Ni un seul verre pour deux – de Saints,
Non plus, pour un seul Saint – deux verres.
 
Et quand les Saints connus finissent,
Apportent le grec calendrier ;
Ils cherchent dedans un nom sacré
Et boivent, un autre saint nom lisent.
Les Saints diminuent, le vin aussi !
Du vin y’a plein, des Saints, que dalle !
Il faut, pour la fête synodale
Car boire sans Saint, ce n’est permis !
 
Pendant qu’ils cherchent avec ardeur,
Papias gémit brièvement et chut
Tout raide juste à côté du fût –
Les Frères tressautent et se font peur.
Kir crie « – Mes Frères ! Alléluia ! »
Il est juste ce que nous cherchons !
Le dernier petit verre buvons
En honneur du très Saint Papias ! »
*
traduit du roumain par Cindrel Lupe
*
lisez l’original en roumain :
http://wp.me/p1wz5y-kH
*
Image du Cimetière de SAPANTA – Roumanie
« Aux noces quand je suis allé j’ai dansé et j’ai crié tout le monde j’ai amusé j’ai bien aimé les parties ensemble avec les amis partout où s’amusait ma voix on la connaissait mes chers frères et villageois si j’ai fauté pardonnez-moi vers l’heure où je partais la mort en route m’attendait … »
Publicités

1 commentaire

Classé dans Diverses

Une réponse à “Toussaint – George Coșbuc

  1. Kir crie « – Mes Frères ! Alléluia ! »

    Il est juste ce que nous cherchons !

    Le dernier petit verre buvons

    En honneur du très Saint Papias ! » ;)))))))))))))))))))))))))))))))))))

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s