Clinique jaune – Dan Galbina

 
 
"Le Pré de Poduri" - du peintre roumain Stefan LUCHIAN
 
Septembre
comme une abeille d’or avec des lourds ailerons
septembre
comme un renard furtif sur les collines sur les vallons
septembre
comme un chevalet avec des traces de doigts mouillées dans du cinabre
septembre
s’éteignent lentement les couleurs comme dans un candélabre.
C’est l’automne
retournent en terre les pactoles
les tziganes dévorent leur violes
dans les arbres il semble que des troupeaux frémissaient
sur les routes il y a éboulement de monnaies.
Septembre
comme une clinique jaune où on attend des pluies à outrance
septembre
comme une clinique jaune où l’au-delà commence
septembre
comme une maternité des gestantes feuilles
septembre
tu es sûr que le paradis est tout près
et cela sur les lèvres tu le recueilles.
*
traduit du roumain par Cindrel Lupe
*
Lisez l’original en roumain :
http://wp.me/p1wz5y-n0
 
Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Dan Galbina

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s