Je ne sais pas – George Lesnea

 
Je ne sais pas pour qui je puise
Plein de mots enflammés sur la neige du papier.
Il faut quelque chose de profond et fort que je dise
Avant de rentrer dans la crypte de l’éternité.
Il faut mouiller ma plume dans mon cœur jusqu’au fond,
Ecrire sur l’automne qui vit dans mes pensées,
Saisir une étoile par sa corde de rayons
Et aux huisseries l’accrocher.
Il faut chanter les hommes et chanter l’univers,
Tant que j’ai le temps …
Ramasser mon âme gisante sur la terre,
Dans des poèmes la voir renaissant.
*
traduit du roumain par Cindrel Lupe
*
Lisez l’original en roumain :
http://wp.me/p1wz5y-ne
Publicités

Poster un commentaire

Classé dans George Lesnea

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s