Cantique – Zorica Laţcu

 
Lerui-ler, Mon Dieu,
Du haut de Tes Cieux,
Notre Dame blute,
Des flocons ajoute,
Que personne ne voit
Ses traces sur la voie,
Qu’on ne puisse connaître
Quel fils elle va naître.
Lerui-ler, Mon Dieu,
Du haut de Tes Cieux,
Arrive, tel un cierge
La Très Sainte Vierge ;
Mais par où elle passe
Vite la trace s’efface,
Pour que le mystère
Reste sur la Terre.
 
Lerui-ler, Mon Dieu,
Du haut de Tes Cieux,
Vois comme elle préfère,
L’Immaculée Mère,
Un simple étable,
Aux pailles sur le sable,
Qu’on ne puisse connaître
Quel fils elle va naître.
Lerui-ler, Mon Dieu,
Du haut de tes Cieux,
La lune s’éparpille
En rayons elle brille,
La lumière d’albâtre
De la crèche d’accroître,
Les éclats superbes
Les anges les observent,
Du haut de Tes Cieux.
Lerui-ler, Mon Dieu !…
*
traduit du roumain par Tudor Mirică
*
Lisez l’original en roumain :
http://wp.me/p1wz5y-oH
Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Zorica Laţcu

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s