Tapis Roumain – Virgil Carianopol

 
Comme une plaine, miroitant tout l’infini,
Plein d’oiseaux dans les rameaux, chantant,
Tu le regardes, il porte dedans l’inassouvi
Des temps jadis l’histoire éclairant.
 
Tout parsemé de lys et citronnelle,
Bleuets sereins et coquelicots fluets,
Vivantes fleurs de lilas ou camomille
Te poussent à t’y pencher, et les humer.
 
Posé au mur, près du lit, en demeure,
T’étends dessous comme en orées des champs.
Tu sens sa douce fraîcheur, soie éphémère,
Et c’est comme si t’effleurait un doux vent.
 
Travail profond en laine et harmonie,
Avec des éclaircies et arbres dans le vent,
Son plein repos te pousse en rêverie
Ou faire un somme dans l’herbe qu’il étend.
 
Et quand le soir la lune de sa lumière
Le touche en plein, par ses rayons soumis,
Une cigale saute, comme dans des bruyères
Et y chante joyeux, en catimini.
 
*
traduit du roumain par Cindrel Lupe
*
Lisez l’original en roumain :
http://wp.me/p1wz5y-pZ
 
 
Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Virgil Carianopol

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s