Te rappelles-tu la plage – Ana Blandiana

 
 
Te rappelles-tu la plage
Pleine d’amers coquillages
Sur lesquelles nous
Ne pourrions marcher les pieds nus ?
Ta manière
De regarder la mer
En disant que tu m’écoutes ?
Te rappelles-tu
Les mouettes irascibles
Répondant à l’appel
Des cloches d’une église invisible
Vouée aux harengs,
Ta manière
De t’éloigner en courant
Vers la mer
En me criant qu’il te faut
De l’espace
Pour me regarder ?
La neige
S’éteignait
Mélangée aux oiseaux
Dans l’eau,
D’un presque joyeux désespoir
Je regardais
Les traces de tes pas sur la mer
Et la mer
Se fermait comme une paupière
Sur l’oeil dans lequel j’attendais.
*
traduit en français par Tudor Mirică
*
Lisez l’original en roumain :
http://wp.me/p1wz5y-qw
Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Ana Blandiana

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s