Trois poèmes – Virgil Mazilescu

 
Poésie très ancienne
 
amie d’enfance timide comme la mort des colombes lorsque dans des années par hasard nous nous apercevrons dans une rue frémissante entre la librairie et le célèbre café des étudiants et autres acteurs barbus ou dans le tramway : au long d’une immortalité de quelques arrêts tu m’enlaceras blonde et toute en larmes saurais-je te dire encore qui je suis ?
muré dans les épines de la rose, épines sans piquant après tout cet amas de jours et de rouge éloignement
 
Même le sourire
 
elle est la femme de mon rêve. du temps que je traversais
une zone blanchâtre laiteuse durant les plus jeunes années
l’absence et le bouclier de la sagesse, l’absence et le bouclier.
 
et soudain elle surgit. une bouchée d’air pur (tu aurais dit)
son sang de partout et depuis toujours. ses jambes
comme deux longs appels de la mort sur le sable.
 
et une vraiment effarante précision. même le sourire.
 
Dors mon amour
 
pleurs dans la ville : des mains effarées changent en secret leur couleur
et une nuit de plus isabelle appartiendra à la justice des sables
(le souffle du chevalier entre chevaliers est le plus jaune)
 
et le matin près au château – si l’on entendrait des chants : une clef sur les lèvres, eh oui,
et sur la trahison. doux éclat. le sel amassé aux portails. pensait à
jouer plus charmant (le chevalier en gros dépôts est le sang)
 
tu dors mon amour. je suis seul j’ai inventé la poésie et je n’ai plus de cœur.
*
traduit du roumain par Cindrel Lupe.
*
Lisez l’original en roumain :
http://wp.me/p1wz5y-rL
Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Virgil Mazilescu

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s