Langue valaque – Vasile VOICULESCU

 
 
Langue encensée, corolle de pétales,
Mon rêve a pâturé sur tes plaines idéales.
 
Voyage tout seul sur des montagnes de sel,
Un vent ancien, les reins chargés de miel.
 
Serpents de froidure verte dans les ruisseaux,
Sentiers de long buccin croisent en écho.
 
Loriots en or vont picorer tes graines,
D’une charrue, l’amour laboure tes plaines.
 
Je hante souvent par l’âme tes brûlés ravins,
Des profondeurs soupirent tes dorés anciens.
 
Auprès tes cimes, là-haut où en errent
Echardes de nues et langues de lumières,
 
Mes lèvres frémissantes dessus je pose,
Glorifié autel de pierre et roses.
 
*
traduit du roumain par Cindrel Lupe.
*
Lisez l’original en roumain :
http://wp.me/p1wz5y-rY
Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Vasile Voiculescu

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s