L’ombre de la rivière au ciel – Mircea Florin Şandru

L’ombre de la rivière au ciel, glissant avec la rivière,
L’ombre des nuages au sol, sur la verte plaine,
Et la plaine elle-même portant son ombre sur l’eau,
L’arbre devant la fenêtre,
Tremblant, de ses écailles vertes,
Portant son ombre sur la pierre,
L’ombre de l’instant s’éteignant dans le sable,
Celle de l’oiseau qui tombe, ensuite remonte
Dans la clarté. Marchons en douceur
Dans cette journée, car elle nous a été donnée
Et un autre pareille ne sera plus.
Comme un blanc essaim tombe la lumière,
Sa fraîcheur nous affuble
Tel le manteau d’un invisible pèlerin.
Parmi les choses nous vaguons,
Parmi leur formes changeantes
Elles se taisent dans une langue inconnue,
L’ombre de notre corps scintille
Nous suit toujours, comme si Quelqu’un d’un autre Temps
Inquiet nous recherche,
L’ombre de la rivière au ciel, glissant avec la rivière.
*
Traduit du roumain par Cindrel Lupe.
*
Lisez l’original en roumain :
http://wp.me/p1wz5y-vG
Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Mircea Florin Şandru

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s