Calendrier – Gheorghe Tomozei

Chute depuis mercredi en jeudi,
s’enfume aux alentours du midi,
de jeudi en vendredi une coulée
tel qu’en nos troubles, jeunes années
vendredi pour samedi troqué
comme un éclat bien agathé…
Me voilà je suis le pauvre manche
qui lave les pieds du dimanche
s’attardant honteusement aux chevilles
sur l’os au senteur de myrtilles.
Les doigts allongés de partout
je touche les pommes de ses genoux
et le temps de courir quémander
a sa mère, la semaine, ma fiancée,
avec des parlottes
de neige en bouillottes,
du verbe des mes ancêtres hardis

on est déjà lundi…

*
Traduit du roumain par Cindrel Lupe
*
Lisez l’original en roumain =

https://versionroumaine.wordpress.com/2016/10/14/calendar-gheorghe-tomozei

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Gheorghe Tomozei

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s