Dernières nouvelles – Traian T. Coşovei

Encore une tasse de the et je renverserai la bibliothèque
Encore une fumée de clope et je déchirerai
le papier peint aux chats.
Je me souviendrai du jour quand ils ont brulé les corps des baleines échouées,
quand mademoiselle Ivonne alluma le vieux bougeoir du salon.
Couché sur le dos, je songerai que je coupe tes tifs
avec un canif en forme de poisson

Encore une tasse de the et
ils vont frapper par mégarde à ma porte. En protection
je mettrai en miettes l’herbier de la maternelle. En protection
je prendrai le somnifère allemand au nom de liane.
Encore une fumée de clope et
je me souviendrai d’une vieille adresse, je parlerai des
heures durant de la thérapie aux sangsues.

A la fin de ce poème
Je me regarderai longtemps dans le miroir d’ascenseur.
Appuyé sur son métal trouble, les doigts enfoncés dans tous les étages
je souhaiterai oublier instamment
tout ceci.
*
Traduit du roumain par Cindrel Lupe.
*
Lisez l’original en roumain=

https://versionroumaine.wordpress.com/2016/12/06/ultimele-stiri-traian-t-cosovei

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Traian T. Coşovei

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s