Garde-moi près de toi – Gheorghe Azap

Garde-moi près de toi, lorsque je piquerai ma crise
De me barrer très loin sans appareillage de bord –
Cache-bien mon pyjamas, ma cravate ou valise,
Et que tes chaudes larmes cachettent un accord.

Enflamme mes godasses, routarde armature
La poigne sur la canne et les pensées en deuil
Et de la souche blanche de ta douce créature
Fais-moi des pièges tendres, pour mourir sur ton seuil.

Arrache mes plumes des ailes, lorsque en ta présence
Je régénère humant toute l’arôme de ton cœur –
Chuchote-moi des chrétiennes où coptes indulgences
Enchaîne-moi aux chaises avec ta petite langueur.

Et que tu me secoures, lorsque les aubes m’appellent
Embrasse-moi pépère, farouchement, effréné
Prépare-moi une polenta, du lait dans une coupelle,
Garde-moi près de toi – garde-moi, s’il te plaît.
*
traduit du roumain par Cindrel Lupe
*
Lisez l’original en roumain :

https://versionroumaine.wordpress.com/2017/05/22/opreste-ma-la-tine-gheorghe-azap

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Gheorghe Azap

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s