l’Excitateur – Adrian Suciu

l’Excitateur. Né dans un musée. Picolant seul dans un placard,
il inventa Dieu. Allons composter les musiciens!,
cria Icelui, comme une trompette de l’extase, comme les airains du hasard.

Les trains passent où il ne faudrait pas, les ferrailles chahutent!
Les mécaniciens agitent des képis, soufflent en sifflets!
Ils sont les chefs d’orchestre des chemins de fer!
ayant des besaces où ils coltinent du lard non-pendu et des oignons doux.
Et l’Excitateur construit un arrêt rose,
avec un buffet mignon, au milieu du lointain.

Embauchera une flûtiste aux ongles fins pour laver les urinoirs
Fera un profit fabuleux.

Il nommera l’arrêt Balabala.

l’Excitateur. Né dans un musée. Picolant seul dans un placard,
il inventa Dieu l’arrêt Balabala et la symphonie des trains égarés!
*
Traduit du roumain – Cindrel Lupe
*
Lisez l’original en roumain =

https://versionroumaine.wordpress.com/2017/07/03/excitatorul-adrian-suciu

Publicités

1 commentaire

Classé dans Adrian Suciu

Une réponse à “l’Excitateur – Adrian Suciu

  1. Pingback: Excitatorul – Adrian Suciu | poezie românească

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s