Archives de Catégorie: Bogdan O. Popescu

déjà vu, déjà connu – Bogdan O. Popescu

tu connais toutes les salades de la ville
                                   tous les restaurants
tu as vu tous les films de cinéma
appris dans toutes les écoles
battu les trottoirs de toute cette ville
dont la mémoire me trouble
tu étais bras dessus avec chaque printemps
durant lequel, oh, l’âme finement tressaute
pour dieu sait quoi
hirondelle revenue d’autres automnes
tu sais tous les parcs
tu sais tout ce qui aurait pu arriver
oh, déjà vu, comment ton passé tâte
déjà connu – combien de souvenir artificiel
de ce qui devrait arriver
je me tourne regardant dans la glace
mon prélude des doigts
ressentant le passé       comme un rasoir
                                   sur la joue
et comment je t’ai – comme l’aveugle le souvenir des yeux
et comment je t’ai – comme le sourd né sourd
mais s’imaginant les sons qui marchent sur
son maxillaire
sur sa douleur, son cœur
et comment je t’ai – déjà vu, déjà connu
                                   mienne
comme si rien de ce qui s’ensuivrait
ne pourrait avoir lieu sauf si
dans la forme paradisiaque d’un
                                   futur souvenir
toi – qui connais toutes les salades de la ville
                                   tous les films de cinéma
as entendu tous les concertos
et vu tous les gens
as volé avec chaque pierre du
pavage sur lequel tous sommes passés
                                   une fois
déjà vu, déjà connu
je t’aime comme si
rien de tout cela n’aurait
pas eu lieu
*
traduit du roumain par Cindrel Lupe
*
Lisez l’original en roumain :
http://wp.me/p1wz5y-nO
Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Bogdan O. Popescu